Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma dernière toile : l'équilibriste

Publié le par jackie Boullier

J’ai grillé la politesse à une reprise qui n’aimait pas les reprises. Quant à l’’artiste-peintre, elle n’aime pas les « remakes » non plus, alors… Pourtant, il n’y a rien de plus pugnace que cette artiste là ! Je me demande si, dans la vie, elle lâche aussi mal ou aussi bien l’affaire !

 

Cette toile, partie dans les Caraïbes, attend un double depuis des années ; elle semble ne pas être satisfaite et attend toujours sa conclusion : son point final. Je n’aimerais pas être à sa place. Elle souffre le martyr. Cela risque de durer un moment…

Patiente, j’attendais l’encadrement dans le tiroir d’attente, celui des sans cadre, des non marouflées. L’artiste m’avait collée un fond qui influençait salement mes couleurs. J’étais devenue terne à ses yeux. Moi, je me sentais mal couchée. Heureusement, une idée persistante, qui durait depuis 1999, réveilla d’un coup les pastels, les feutres, l’acrylique, le cutter (Aïe !). Aujourd’hui, je me trouve à mon goût, terminée, à ma place. Je sens qu’elle va me signer. Yes !!!!

 

Je m’équilibre sur un bras. Je me chauffe sous un soleil rouge. Je lui offre ma peau. Je capte sa chaleur. Je remercie le ciel. Je l’invite. Je suis bien. Qui est cette femme-arbre qui m’offre sa branche ? Et si elle cédait ?...

 

Je suis l’équilibriste.

 

Ma dernière toile : l'équilibriste