Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Boléro de Ravel et la danse : un acte originel

Publié le par jackie Boullier

La danse, le corps en mouvement mais pas seulement.

La musique, bien-sûr et là, elle est universelle, personnelle, culturelle comme nous le choisissons. Sans musique aussi, pourquoi pas.

C'est une liberté.

 

La danse vide la tête et remplit l'esprit. Nous ne sommes qu'une unité originelle ; ce que nous sommes : une seule et même enveloppe.

Qu'importe le tympo, le thème, les instruments ! Nous sommes en mouvement comme l'étaient les corps de nos ascendants.

J'aime ce ballet parce que Béjart a su populariser ce que nous nommons la danse classique, comme s'il y avait plusieurs sortes de danses, plusieurs mouvements à une horloge.

J'aime ce ballet parce qu'au delà du talent, du travail, il y a le rappel que l'être humain a un corps en mouvance comme les autres habitants de notre monde : les animaux, les végétaux, les minéraux... Nous bougeons. 

Qu'importe quelquefois ce que nous pensons être du ridicule, dansons !

Je vous offre ce cadeau: c'est l'apothéose ! Je n'ai pas résisté à inclure les deux parties. 

C'est aussi l'une de mes musiques préférées que je ne danse pas. Je n'ai pas mes pointes....Encore une excuse, ils dansent pieds nus, en contact direct avec le sol.


N'est-elle pas exceptionnelle cette "tribu" !