Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié depuis Overblog et Facebook

Publié le par jackie Boullier

Ailleurs.

Voilà une œuvre spontanée et malgré tout construite.

Un femme rêveuse au regard absent. Elle est là pourtant…

Un tiroir coince une poupée. Est-il ouvert ou fermé ?

Le chat vit sa vie. L’enfant tente ses premiers pas sans

un œil sur l’animal.

Une ébauche de vase aux tiges sans feuilles ni fleurs.

Le soleil tamise la scène : un crépuscule ?

C’est un endroit familier, calme et serein.

Ailleurs. Je suis « ailleurs ».

L’artiste m’a créée en suspens.

Elle a figé une attitude familière.

Il arrive aux êtres humains d’être là en songeant qu’ils

pourraient être mieux ailleurs. C’est le cas aussi lorsqu’ils

nous accrochent, nous, les toiles.

Les hommes vivent souvent leur présent avec négligence.

Le papier lourd a bu toute l’encre avec gourmandise.

Le pastel n’a qu’effleuré l’œuvre juste pour donner

du ton çà et là.

Elle m’a marouflée sur du bois, malgré mes rétractions.

Elle m’a domptée avec grande crainte ; le papier était lourd

et raide, et me voilà :

Ailleurs. Je suis  « ailleurs ».